Tout savoir sur la rénovation d’un parquet

Comme revêtement de sol, le parquet présente plusieurs intérêts indéniables. C’est un revêtement qui donne un cachet particulier aux pièces. En dehors du style, le parquet, surtout celui en bois massif, est un revêtement de sol qui a une très longue durée de vie. Toutefois, son aspect esthétique peut se dégrader au fil des années et des piétinements. Si son entretien régulier ne suffit plus pour le redorer, il est alors temps de passer à sa rénovation intégrale. Qu’est-ce que vous devez savoir là-dessus ?

Quand passer à la rénovation de votre parquet ?

Le parquet en bois massif ne nécessiterait de rénovation qu’après au moins une dizaine d’années d’utilisation. Ce délai peut encore s’élargir dans le cas où le revêtement est bien entretenu. D’un autre côté, vous devez sérieusement penser à la rénovation de votre parquet autobloquant quand les différentes lames ne se tiennent plus parfaitement en place, si certaines d’entre elles sont gravement abîmées. Dans le cas du parquet cloué, les signes de dégradation sont les têtes de clous qui dépassent. Les jointures des lames laissent également apparaître des interstices énormes. Outre ces signes distinctifs, vous pouvez également remarquer que l’aspect extérieur du parquet est fortement dégradé et celui-ci perd de son éclat d’origine. En dehors des accidents comme l’incendie, l’inondation, voilà à peu près l’ensemble des signes qui demandent une rénovation du parquet.

Quels outils sont nécessaires pour la rénovation de votre parquet ?

La liste des outils nécessaires pour la rénovation d’un parquet en bois massif est assez longue. Si vous n’en disposez pas alors que vous prévoyez effectuer vous-même la rénovation, il vous est toujours possible d’en louer. A la base, il vous faut au moins quelques machines électroportatives comme la perceuse, la scie sauteuse et la ponceuse. Il vous sera également utile de prévoir quelques bandes abrasives de différents grains à utiliser avec la ponceuse. Des pinceaux et des rouleaux pour appliquer les différentes nouvelles finitions de parquet. Vous pourriez également avoir besoin d’un aspirateur au cas où la ponceuse n’en aurait pas un d’intégré. La liste peut encore s’allonger, par contre, ceux qui manquent sont des outils que tout bricoleur est susceptible d’avoir.

Les étapes de rénovation du parquet

Une fois que vous avez dégagé tous les meubles de la pièce dont le parquet est à rénover, vous pouvez commencer par la première étape de repérage. Il faut que vous cibliez tous les défauts qu’il faut réparer sur le parquet. Il peut s’agir de trous, de lames trop abîmées qu’il faut remplacer, des clous qu’il faut retirer, etc. Il faut alors nettoyer le parquet pour enlever tout ce qui pourrait gêner le travail. L’étape la plus cruciale est ensuite celle du ponçage. Elle consiste à préparer le parquet pour recevoir les différentes finitions. Pour le ponçage, procédez progressivement avec du papier abrasif gros grains 80, 120 puis 160. Plusieurs types de finitions s’offrent à vous pour terminer la rénovation. Vous pouvez appliquer du vernis pour retrouver un parquet vitrifié. Il y a également la solution qui consiste à utiliser de l’huile pour parquet. Enfin, l’application de cire pour parquet. Il est à noter qu’il faut quelques couches de ces produits pour un rendu vraiment excellent.