Peindre un parquet : comment faire ?

Peindre un parquet peut sembler une mission facile à réaliser. Mais afin d’éviter les erreurs, il convient de s’informer correctement sur le sujet. Vous devez donc prendre le temps de consulter les astuces et conseils de pro avant de vous lancer dans l’opération. Pour prendre part à cette initiative, nous avons préparé ce guide pour vous. Voici ce que nous pouvons partager.

Planifier votre projet

Parce qu’il s’agit d’un travail important impliquant la décoration et la praticité de votre plancher, vous devez le prendre au sérieux. Et pour cela, il est nécessaire d’établir un plan. Cela revient à choisir la meilleure peinture adaptée à votre type de sol, acquérir le bon matériel, déterminer le délai des travaux et définir le budget.

En réalisant le plan, vous pouvez avoir une vision globale sur ce qui vous attend réellement. Ainsi, vous avez l’occasion de préparer correctement. Une fois les préparatifs achevés, vous pouvez agir efficacement et obtenir un résultat satisfaisant.

Le choix de la peinture

Cette étape est déterminante pour votre projet parce qu’il existe une multitude de types de peinture sur le marché. Seulement, il est recommandé d’opter uniquement pour les peintures spécialement adaptées au sol, notamment au parquet. Si vous avez un plancher qui est souvent mis à rudes épreuves, il existe des peintures conçues pour ce genre d’occasion. En l’occurrence, il y a les peintures résistant aux chocs, les peintures acryliques spéciales parquet (celles-ci doivent être protégées par un vernis une fois appliquées) et les lasures qui sont idéales pour ceux qui veulent une transparence.

La réalisation

Avant d’appliquer la peinture au niveau de votre parquet, vous devez d’abord prendre le temps de bien le nettoyer. Il est donc indispensable de passer un aspirateur. Puis, utilisez aussi un nettoyant à base de soude avant de rincer. Cela vous permet de vous débarrasser de toutes les taches qui peuvent être présentes sur le parquet. Donc, si vous négligez cette étape, cela peut entrainer la non-adhérence du produit que vous aller appliquer.

Après cela, il est aussi recommandé de poncer le parquet afin d’accroitre le niveau d’adhésion de la peinture. Un simple papier verre à grain 120 peut suffire pour éliminer les résidus de produits sur un parquet brut, vitrifié ou pré-verni. Mais s’il s’agit d’un parquet stratifié, vous devez recourir à un papier verre à grain 240.

L’étape suivante consiste à préparer le parquet et à protéger les plinthes à l’aide d’un ruban adhésif. Maintenant, le parquet brut doit être bien préparé afin d’empêcher la formation de tache sur les bois. Par la suite, vous pouvez attaquer la peinture. L’astuce la plus pratique est de travailler par petites surfaces. Ainsi, vous devez commencer par le fond de la pièce jusqu’à la porte. Les angles doivent être dégagés avec du pinceau brosse au fur et à mesure que vous appliquez la peinture au rouleau.

Les indications de séchage doivent être scrupuleusement suivies. Puis, pour finir, si vous avez utilisé une peinture acrylique, vous devez ajouter un vernis vitrificateur.