Les étapes de pose d’un parquet flottant

Vous avez misé sur un parquet flottant ? C’est un très bon revêtement de sol apprécié pour sa facilité de pose. Il trouvera facilement sa place dans les chambres ou dans la salle de séjour. Et pas de panique ! Vous pouvez réaliser vous-même la pose de votre parquet flottant sans recourir à un installateur professionnel. Découvrez dans ce guide comment faire :

La pose du film polyane et de la sous-couche

Dans un premier temps, il est impératif de poser un film polyane pour prévenir des risques de dilatation du parquet suite à d’importantes variations de température. Pour garantir une meilleure étanchéité, vous devez remonter le film le long des murs avant de le masquer avec la pose de plinthes. Ensuite, pensez à installer une sous-couche sous le parquet flottant afin de jouir d’une bonne isolation thermique et acoustique. Pour ce faire, il faut respecter le sens de pose et tenir compte du jointoiement et du recouvrement. Aussi, il faut éviter les pliures et installer avec minutie et soin la sous-couche. En règle générale, elle est proposée en deux versions : en dalles à poser ou encore en rouleaux à dérouler. La sous-couche en dalles à poser est la moins coûteuse et la plus simple à mettre en place.

La pose des premières lames de parquet

Pour commencer, vous devez reporter l’angle donné par les murs sur la première lame. Puis, il faudra découper et la positionner sur la sous-couche à l’aide de cales de dilatation. Ceci fait, il vous suffit d’assembler les lames et de fixer les cales de dilatation sur la première rangée. Servez-vous de la chute pour réaliser un nouveau rang en veillant à répéter la même méthode. Par la suite, il va falloir couper les formes arrondies du parquet au niveau des huisseries. Pour cela, vous avez deux possibilités. Vous pouvez soit faire la découpe au niveau des huisseries de l’épaisseur de la lame afin de pouvoir l’introduire dessous, soit découper la lame à la forme souhaité.

La mise en place des finitions

La troisième étape consiste à poser les finitions en retirant les cales de dilatations et en découpant le film polyane ainsi que la sous-couche. En fonction du modèle, vous pouvez poser les plinthes de différentes manières. Vous avez la possibilité de les clipser, les visser ou les coller. Ensuite, veillez à fixer les barres de seuil et enfin les joints de finition. Ces derniers visent à dissimuler de potentielles erreurs de coupes. En ce sens, le mieux est d’opter pour une couleur proche de celle de votre parquet flottant. Ca y est ! Vous savez maintenant comment installer la pose de votre parquet flottant en toute sécurité sans l’aide d’un professionnel.